Mois : décembre 2018

Questionnaire sur la lettre mensuelle de l’actualité européenne

Dans le cadre de notre volonté de cibler les projets essentiels sur l’année 2019, nous aimerions avoir votre avis sur la lettre mensuelle de l’actualité européenne de la Maison des Européens Lyon.

Pour rappel, la lettre mensuelle est publiée mensuellement sur notre site internet sur le lien suivant : www.mde-lyon.eu/nos-projets/actualite-europeenne/. Vous trouverez d’ailleurs sur ce lien les deux dernières lettres mensuelles de novembre et décembre.

Nous vous invitons donc à remplir le questionnaire sur le lettre mensuelle sur le lien suivant : https://goo.gl/forms/89BuMhYVFDc5iDlb2

Sachez que cela ne vous prendra que 5 minutes (montre en main, c’est promis) et nous permettra d’améliorer nos actions pour l’année 2019, ce qui est d’une importance majeure pour assurer notre efficience et notre efficacité sur le terrain.

Nous vous remercions par avance de l’intérêt que vous portez à la Maison des Européens Lyon et nous vous souhaitons une agréable journée (sous la fraîcheur hivernale).

Européennement vôtre,

 

 

Quid de l’Europe sociale ? Les projets de la Commission européenne pour 2019.

Europe sociale : Les projets de la commission européenne pour 2019

Pour la dernière année de son mandat, Jean Claude JUNCKER propose au Parlement européen et à la Commission d’adopter des mesures sociales car « le meilleur message à adresser aux électeurs qui se rendront aux urnes l’an prochain consiste à démontrer que cette Union leur apporte des résultats concrets et tangibles » et il souhaite élargir le nombre de sujets en matière sociale sur lesquels les Etats membres pourraient se prononcer à une majorité qualifié.

Au deuxième trimestre de 2018, 239 millions de personnes avaient un emploi dans l’Union, soit le chiffre le plus élevé jamais enregistré. Quelque 12 millions d’emplois ont été créés depuis l’entrée en fonction de la Commission Juncker. La proportion de la population exposée au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale a nettement diminué en 2017, plus de cinq millions de personnes sortant de la pauvreté ou de l’exclusion sociale par rapport à l’année précédente. Le nombre total de personnes exposées au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale est passé sous les niveaux d’avant la crise.

En 2019, la Commission prévoit d’évaluer la directive relative à l’égalité de traitement entre hommes et femmes en matière d’emploi et de travail et adopter des directives pour la mise en place d’une Autorité européenne du travail, des propositions de directives sur les conditions de travail transparentes et prévisibles, ainsi que l’équilibre entre le vie professionnelle et vie privée. De plus la Commission entend faire adopter plusieurs règlements sur la coordination des systèmes de sécurité sociale, le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation et le Fonds social européen.

Dans le cadre de la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux, la Commission souhaite que la législation du travail et les systèmes de protection sociale apportent « une sécurité à tous les types de travailleurs » et facilitent « les transitions entre les emplois et statuts » mais constate que les inégalités de revenus atteignent des niveaux supérieurs à ceux constatés avant la crise, et l’évolution des salaires réels a continué dans certains pays d’être à la traîne par rapport à la productivité en 2017.

La Commission recommande de déplacer la charge fiscale pesant sur le travail et de renforcer les systèmes d’éducation, les investissements dans les compétences ainsi que l’efficacité et l’adéquation des politiques actives du marché du travail et des systèmes de protection sociale. Cette recommandation est conforme aux principes du socle européen des droits sociaux.

Christian JUYAUX, Conseiller CFDT au CESER Auvergne Rhône Alpes, Vice-président de la Maison des Européens Lyon

Les Balkans occidentaux aux portes de l’UE : quels enjeux ?

Ne manquez pas ce vendredi 14 décembre, à Valence, à partir de 19h la conférence-débat animée par Tibissai Guevara, Doctorante à l’ENS de Lyon et Ardiana Toska, Spécialiste des relations Albanie/UE.

Un événement organisé à l’initiative de Mireille Clapot, députée de la Drôme, en partenariat avec Europe Direct/Maison de l’Europe Drôme Ardèche.

La rencontre sera suivie d’un échange autour d’un pot d’amitié.

Participation gratuite, inscription obligatoire auprès de : mireille.clapot@assemblee-nationale.fr
Trouvez l’événement sur le Facebook ici.

Tribune : Reconstruire le pacte démocratique pour bâtir une société plus juste

La Maison des Européens Lyon s’associe à l’appel des Places de la République qu’elle vous prie de trouver ci-joint. Au-delà, elle ajoute que la situation que connait notre pays n’est pas détachée de ce que depuis quelques années nous connaissons à l’échelle de l’Union européenne. Dans tous les pays le mal être conduit nos concitoyens à se tourner vers des marchands de rêves impossibles, récupérateurs et démagogues.

 A l’approche des élections européennes de 2019, le risque est grand de voir se concentrer les mécontentements, conduisant les Européens à porter leur voix sur les partis populistes et extrémistes rendant impossible alors la réforme utile de l’Union.

Trouver une issue au problème des Français, c’est aussi ouvrir la voie au règlement de problèmes similaires à l’échelle de l’Europe.

Les mois qui viennent seront cruciaux, car jamais l’Union européenne n’a été aussi prés de la désintégration. Il faut convaincre qu’i n’y a pas d’opposition entre Etat et Union. C’est ensemble, à ces deux niveaux que l’on articulera la protection de nos concitoyens contre les risque du XXIe siècle et que nous répondrons aux justes demandes de mieux être qui s’expriment.

Alain REGUILLON, Président de la Maison des Européens

Conférence « Brexit : Où en est on ? »

Le mercredi 14 novembre le gouvernement britannique valide l’accord laborieusement négocié avec l’équipe de Michel Barnier au nom du Conseil. Plusieurs ministres donnent leur démission dont Dominique Raab chargé du Brexit qui avait lui-même succédé à David Davis démissionnaire suite au projet dit des Chequers.

Le dimanche 25 novembre, les 27 ont approuvé l’accord. Au dernier moment l’Espagne a obtenu de pouvoir mettre son veto au statut futur de Gibraltar qu’elle revendique et la France des garanties pour ses pêcheurs.

Le texte doit être soumis à la Chambre des Communes le 11 décembre. A la date du 27 novembre le décompte des votes probables des députés donne 226 voix en faveur de l’accord et 412 contre.

Quelles seront les conséquences du probable vote négatif du Parlement britannique : retour à la case départ ? sortie sans accord ? négociation d’un nouvel accord minimum ? Tel est le thème d’une demande à la Cour de Justice de l’Union Européenne (Luxembourg).

La France a préparé une loi de validation d’ordonnances pour prendre en urgence les mille et une mesures qui devront entrer en vigueur le 30 mars pour protéger les intérêts français. Où sont ceux qui disaient que sortir de l’Union européenne c’était simple comme bonjour.

Le jeudi 13 décembre à 20h15 nous devrions avoir une partie des réponses. Jacques FAYETTE, Président du comité stratégique  de la Maison des Européens Lyon, Professeur honoraire des universités, Spécialiste des questions européennes, vous présentera la situation au Mille-Club de 69210 Sourcieux les Mines, 274 Route du Bibost.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE GRATUITE SUR CE LIEN

Réunion publique « L’Europe c’est notre Europe » dans le cadre de la campagne CETTE FOIS JE VOTE

Dans le cadre de la campagne « Cette fois je vote », le mercredi 12 décembre à 18h30, M. Bernard Chauvet et Mme Aurélie Charillon, Maire de Prévessin-Moëns, organisent une réunion publique d’information dans la commune de Prévessin-Moëns (Salle Gaston La Verrière, 1168 route du stade, 01280 Prévessin- Moëns), avec le soutien de la Communauté de Communes du Pays de Gex. « Cette réunion a pour objectif numéro 1 d’informer, intéresser et motiver. Il s’agit d’aller au-devant des citoyens, et surtout les jeunes, pour les informer sur l’Europe et les inciter à se mobiliser et voter en 2019. Les jeunes aiment l’Europe, ils l’ont toujours connue et « vécue », … Paradoxe c’est la population la plus abstentionniste (voir le référendum sur le Brexit). En fait pour eux, l’Europe est « éternelle », il n’y a pas besoin de s’en inquiéter. Les jeunes sont très pro-européens et très concernés par l’Europe, on les incite à se mobiliser. Enfin, il s’agit de lancer une campagne à l’échelle de notre région avec pour point de démarrage une conférence et faire de cet événement une grande mobilisation et ainsi déclencher un mouvement citoyen. »

Les intervenants :

  • M. Alain REGUILLON, Président de la Maison des Européens Lyon
  • M. Damien ABAD, Ancien député européen, Conseiller départemental de l’Ain et député à l’assemblée nationale
  • M. Frédérick BORDRY, Directeur au CERN -Le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire est l’un des plus grands et des plus prestigieux laboratoires scientifiques du monde
  • M. QUENEHEN ou Mme Claire VERSINI de l’Institut Jacques Delors

Modérateurs : Mme Aurélie CHARILLON / M. Bernard CHAUVET, de la mairie de Prévessin-Moëns

Trois temps vous seront ainsi proposés au cours de ce débat :

  • L’Europe et son fonctionnement : ses enjeux, les bénéfices et les impacts pour le citoyen européen
  • Un exemple concret de réalisation et de déploiement européen à travers le CERN
  • Les élections européennes de 2019

Vous l’aurez compris, cette rencontre couvrira de nombreux sujets sur l’Union européenne pour faire de vous des érudits en la matière !
Plus d’informations au 04 50 40 51 09 ou à communic@prevessin-moens.fr

En collaboration avec les bureaux  du Parlement européen en France et différents partenaires locaux, des événements sont organisés avant les élections européennes. Trouvez toutes les manifestations sur www.thistimeimvoting.eu/events_france. En effet, le Bureau du Parlement européen à Marseille sera présent à cette réunion publique à Prévessin-Moëns afin de soutenir et encourager la participation des citoyens aux prochaines élections européennes. Le Bureau de Marseille fournira de la documentation concernant la nouvelle plateforme www.cettefoisjevote.eu ainsi que le nouveau site internet ce que l’Europe fait pour moi et pourra répondre à toute demande du public présent à cette réunion.

adhésion

Adhérer, c'est être acteur et non simple spectateur. Pour nous soutenir, cliquez sur le bouton ci-dessous pour adhérer ou faire un don en ligne :

contacts

MAISON DES EUROPÉENS LYON et ses Centres d'information Europe Direct :
• LYON : 04 72 07 88 88 / 06 48 55 79 90
contact@mde-lyon.eu /
europedirect014269@mde-lyon.eu

• DRÔME ARDÈCHE : 06 99 61 26 07 europedirect2607@mde-lyon.eu

localisation

MAISON DES EUROPÉENS LYON et ses Centres d'information Europe Direct :
• LYON : 7 rue Amédée Bonnet, 69006 LYON
• DRÔME ARDÈCHE : Campus Consulaire CCI de la Drôme, 52-74 rue Barthélémy de Laffemas, BP 1023, 26010 VALENCE

évaluation

Vous avez contacté les Centres d’information Europe Direct Lyon ou Drôme Ardèche ? Votre avis nous intéresse ! Merci de remplir ce petit questionnaire.