#EUSavesLives

L’exposition itinérante de réalité virtuelle réalisée par la Commission européenne #EUSavesLives, qui a pris place du 12 au 21 juillet 2019 au Centre Commercial Ecully Grand Ouest, a été inaugurée par Christos Stylianides, Commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, le lundi 15 juillet. Vous retrouverez son discours en anglais en cliquant ici.

Pour plus d’infos sur l’exposition en question, vous pouvez lire notre article.

Cette exposition sera prochainement visible du 2 au 11 août à Portimao au Portugal comme dernière destination.

Le discours de Gilles Collard, directeur général de l’Institut Bioforce et expert national détaché au siège de la Direction Générale de l’Aide Humanitaire de la Commission européenne (DG ECHO) depuis 2009.

Mr Le Commissaire,

Mr le Conseiller métropolitain,

Mr le Maire et distingués invités,

Notre organisation Bioforce a le mandat de former le personnel humanitaire des organisations apportant assistance aux populations frappées par les crises ou les catastrophes naturelles.

Depuis 35 ans, notre organisation, au travers de son centre de formation de Vénissieux, a formé plusieurs dizaines de milliers de jeunes qui ont décidé de devenir des professionnels de l’Humanitaire. Ils sont encore aujourd’hui auprès des populations en détresse, vecteurs d’une aide efficace et durable. Etre un Humanitaire, c’est pouvoir associer professionnalisme et engagement et Bioforce forme aux métiers de l’humanitaire en conciliant ce savoir-faire et ce savoir être nécessaires.

Aujourd’hui, le secteur humanitaire change et Bioforce doit accompagner ces changements. Les équipes d’intervention des organisations humanitaires, des Nations Unies ou des Croix Rouges sont aujourd’hui majoritairement composées de personnels nationaux venant des pays en crise. Bioforce doit pouvoir exporter son expertise et son expérience au plus près de ces terrains de crise et former cette nouvelle génération d’humanitaires provenant des pays du sud.

C’est le défi que nous nous sommes lancés en 2017 en ouvrant notre centre régional Afrique à Dakar. La Commission européenne, sous sa direction générale ECHO, s’est associée à nos fidèles soutiens plus régionaux, la Métropole de Lyon et la Région Auvergne Rhone Alpes, pour créer de toute pièce ce Centre de formation. Grace à ces soutiens, en à peine 4 mois, nos premiers étudiants pouvaient recevoir nos premières formations pour devenir logisticiens ou coordinateurs de projets humanitaires.

Aujourd’hui, deux ans après son ouverture, près de 1400 jeunes africains ont bénéficié de nos formations.  Ces jeunes, africains pour la grande majorité, sont venus chercher une formation qualifiante, un label Bioforce reconnu dans le secteur humanitaire, qui leur a permis de trouver un emploi utile au sein d’une organisation internationale ou nationale. D’autres sont venus chercher la possibilité de développer leurs compétences et de pouvoir évoluer professionnellement au sein de ces organisations.

Près de 50 % de ces jeunes travaillent dans les pays du Sahel, région doublement frappée par les conséquences du terrorisme et du réchauffement climatique. Nos jeunes Bioforce africains aujourd’hui sauvent des vies au Sahel mais aussi en RCA ou au Nigeria. J’étais à Bangui en RCA récemment. J’ai rencontré beaucoup de « Bioforces » la bas au sein d’Handicap International, d’Action contre la Faim ou encore de Médecins sans Frontières. Ils m’ont tous dit l’importance d’avoir été formés par Bioforce et ainsi d’être immédiatement opérationnels dans un contexte aussi difficile que celui de la RCA. Mais ils m’ont également fait part de leur crainte. La crainte de ne pas pouvoir recruter assez de personnels pour répondre aux besoins des populations. Sans suffisamment d’hommes et femmes formées, il n’y pas d’assistance possible et sans assistance, la vie des populations vulnérables est en danger. 

C’est malheureusement le même constat aujourd’hui au Yémen, en Irak ou en Syrie. Ces pays caractérisent les crises humanitaires les plus importantes. C’est la raison pour laquelle Bioforce est présent au Liban et en Jordanie. Nous avons un rôle à jouer la bas aussi, celui de  former une génération de jeunes, venant d’horizons et de confessions différentes, et prêts à se rassembler pour soulager la détresse de leur population et bientôt de reconstruire ensemble leur pays.

Monsieur le Commissaire, au titre de Directeur Général de Bioforce, j’aimerais saisir l’opportunité de votre présence ici pour remercier la Commission européenne d’avoir participé à la création de notre centre de formation à Dakar. Soyez certains que ce centre remplira sa double fonction : celle de donner un avenir professionnel à des jeunes africain qui ont choisi de s’investir pour le bien de leur population et celle de donner aux organisations humanitaires de la région la possibilité de recruter du personnel formé et qualifié en nombre suffisant. J’aurais simplement une requête, celle que la Commission puisse nous accompagner sur d’autres fronts.

Je voudrais terminer par une note personnelle en disant que je suis très fier d’avoir contribué pendant plus de douze ans aux efforts de l’Union européenne dans sa mission de solidarité internationale. La DG ECHO, celle que vous supervisez, est l’expression même d’une vision de l’Europe : Nous sommes plus forts et bien plus efficaces lorsque nous sommes plus nombreux et venant de pays différents mais rassemblés autour d’un même enjeu et d’un même objectif, celui de soulager la détresse humaine.

Je vous remercie

Gilles Collard
Gilles Collard et Christos Stylianides

adhésion

Adhérer, c'est être acteur et non simple spectateur. Pour nous soutenir, cliquez sur le bouton ci-dessous pour adhérer ou faire un don en ligne :

contacts

Maison des Européens Lyon 
Centre d'information Europe Direct Lyon 
+ 33 4 72 07 88 88 / + 33 6 4855 79 90
contact@mde-lyon.eu
europedirect014269@mde-lyon.eu

Centre d'information Europe Direct Drôme Ardèche 
+33 6 99 61 26 07
europedirect2607@mde-lyon.eu

localisation

évaluation

Des remarques à nous faire ? Un petit questionnaire à compléter (cliquez sur l'icône) afin que les Centres d'information Europe Direct Lyon et Drôme Ardèche continuent leur grande ascension dans votre cœur.

Membre

Groupe de l'Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen (LIBE)

Membre suppléante
Contacts

Parlement européen à Bruxelles, Bât. Altiero Spinelli, Bureau 14G102

Assistants parlementaires: Sophie Attuil, Julie Leblanc sylvie.guillaume@europarl.europa.eu

Assistants en région: Laurent Jauffret
1, place Louis Pradel 69001 Lyon
04 78 98 74 23 / 06 82 67 84 63 / contact@sylvieguillaume.eu

  • Membre

Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire

  • Membre suppléante

Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie. Commission des pétitions

  • Contacts

Parlement européen, Bât. Altiero Spinelli, Bureau 06E204

Assistants parlementaires: M. S.
Barles Sébastien, David Drui et
Sophie Perroud
michele.rivasi@europarl.europa.eu

Assistante parlementaire en région:
Justine Arnaud
04 75 60 32 90 /
justine.arnaud@michele-rivasi.eu

  • Membre

Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures.

Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb et l'Union du Maghreb arabe.

Délégation à l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée

  • Membre suppléant

Commission des affaires constitutionnelles

  • Contacts

Parlement européen à Bruxelles, Bât.
Altiero Spinelli, bureau 13E146

Assistants parlementaires au Parlement européen: Anne-Sophie
Tobar-Malagueno

Assistants parlementaires en région:
Géraldine Bastien le Gourrierec,
François Peyrat, AgnesSaby.
brice.hortefeux@europarl.europa.eu

  • Membre

À venir

  • Membre suppléante

À venir

  • Contacts

À venir

  • Membre

À venir

  • Membre suppléant

À venir

  • Contacts

À venir