Les 8 et 9 mai 2021 : Sommet social européen à Porto (Portugal) – Un plan d’action du Socle Européen des Droits Sociaux pour une Europe forte, équitable et inclusive !

Lors du sommet social européen en novembre 2017 à Göteborg (Suède), une vingtaine de principes ont été adoptés par le Parlement européen, le Conseil des ministres et la Commission Européenne qui concernent les citoyens et les travailleurs :

Egalité des chances et accès au marché du travail : 1) Education, formation et apprentissage tout au long de la vie ; 2) Egalité des sexes ; 3) Egalité des chances ; 4) Soutien actif à l’emploi.

Des conditions de travail équitables : 5) Des emplois sûrs et adaptables ; 6) Salaires ; 7) Informations concernant les conditions d’emploi et protection en cas de licenciement ; 8) Dialogue social et participation des travailleurs ; 9) Equilibre entre la vie professionnelle et la vie privée ; 10) Environnement de travail sain, sûr et adapté et protection des données.

Protection et inclusions sociales : 11) Accueil de l’enfance et aide à l’enfance ; 12) Protection sociale ; 13) Prestation de chômage ; 14) Revenu minimum ; 15) Prestations de vieillesse et pensions ; 16) Soins de santé ; 17) Inclusion des personnes handicapées ; 18) Soins de longue durée ; 19) Logement et aide aux sans-abris ; 20) Accès aux services essentiels (eau, assainissement, énergie, transports, services financiers et communications numériques).

Pour transformer ces principes en actions débouchant sur des résultats concrets pour les travailleurs et les citoyens, la Commission Européenne a présenté le 4 mars 2021 son plan d’action proposant 3 grands objectifs à l’horizon 2030 au niveau européen pour la mise en œuvre du Socle Européen des Droits Sociaux en encourageant les Etats membres et les autres acteurs à prendre des mesures dans leurs domaines de compétence.

  • Au moins 78% des personnes âgées de 20 à 64 ans devaient avoir un emploi dans l’Union européenne et réduire de moitié l’écart entre les hommes et les femmes en matière d’emploi par rapport à 2019. Réduire le taux de jeunes âgés de 15 à 29 ans ne travaillant pas, ne suivant pas d’études ou de formation (NEET).
  • Au moins 60% des adultes doivent participer chaque année à des activités de formation pour que les 4/5 des adultes possèdent des compétences numériques de base et lutter contre le décrochage scolaire.
  • Diminuer de 15 millions (dont 5 millions d’enfants) le nombres de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale.

L’enquête réalisée du 20 novembre au 21 décembre 2020 auprès de 27 213 citoyens des 27 Etats membres par le baromètre social de l’Europe fait apparaitre.

La presque totalité des européens interviewés (9/10) déclarent qu’une Europe Sociale est importante pour eux personnellement.  Plus de 4 européens sur 10 considèrent, l’égalité des chances et l’accès au marché du travail, des conditions de travail équitables, l’accès à des soins de santé de qualité et le niveau de vie des personnes dans l’Union européenne sont les éléments les plus importants pour le développement économique et social de l’Union Européenne. 7 européens sur 10 estiment que le manque de droits sociaux est un problème sérieux actuellement.  Une grande majorité d’Européens souhaite d’avantages de décisions au niveau européen pour :

  • Protéger l’environnement et réduire le changement climatique (76%)
  • Promouvoir des conditions de travail décentes dans l’Union Européenne et à l’étranger (74%)
  • Promouvoir l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes (70%)
  • Stimuler l’investissement durable et la création d’emplois (65%)
  • Soutenir l’éducation, la formation et les compétences (63%)
  • Traiter les questions de santé (61%)
  • Promouvoir la transition numérique et l’automatisation (60%)
  • Traiter les questions relatives à la sécurité sociale (59%)

Un peu moins de trois européens sur dix (29%) ont entendu, lu ou vu quelque chose à propos de socle européens des droits sociaux et moins d’un sur dix (8%) sait de quoi il s’agit dans le renforcement de l’emploi et l’insertion sociale dans l’Union Européenne et un plus de la moitié des Européens (51%) pensent que les droits sociaux joueront un rôle plus important dans la construction d’une U.E. plus forte. Un tiers des Européens (33%) estiment que les gouvernements nationaux devraient agir dans les domaines des soins de santé pour préparer l’avenir de l’Europe. Six Européens sur dix (62%) pensent qu’i y aura une Europe plus sociale en 2030.

La Confédération Européenne des Syndicats salue le plan d’action

La C.E.S. qui regroupe 45 millions de membres dans 89 organisations syndicales de salariés en Europe a adopté lors de sa réunion des 22 et 23 mars 2021 une résolution saluant le plan d’action pour la mise en œuvre du Socle européen des droits sociaux afin de maintenir l’agenda social entre les Etats membres, les institutions de l’UE et les partenaires sociaux au centre de toutes les actions politiques de l’Union européenne.

Les actions concrètes d’une vision prospective de l’Europe sociale garantiront des normes minimales de protection des citoyens et des travailleurs avec une convergence des conditions de travail en Europe dont la transparence et l’équité salariale entre Hommes et Femmes ; un salaire minima dans tous les Etats membres ; un renforcement des droits des travailleurs précaires, atypiques et indépendants ; de nouvelles directives sur les agents biologiques, les risques psychosociaux et les troubles musculo squelettiques ; concevoir des mécanismes permanents pour la réassurance dans l’UE des dépenses publiques pour l’emploi, la protection sociale et les allocations de chômage ; introduire un droit à la formation pour tous les travailleurs ; une initiative législative sur l’information-consultation et participation des travailleurs ; un renforcement du dialogue social, de la négociation collective et l’implication des syndicats dans la gouvernance économique et une promotion de la conduite responsable des affaires axée sur le respect et l’application des droits de l’homme par les entreprises.

Le 6 mai la C.E.S. organise un Sommet Syndical de ses affiliés, afin qu’ils puissent débattre des priorités pour la mise en œuvre du plan d’action et les encourage à organiser des évènements de sensibilisation et de diffusion pour expliquer à leurs membres et aux travailleurs les enjeux et répercussions .de la concrétisation du socle européen des droits sociaux

La Métropole Lyonnaise s’engage en faveur du Socle Européen des Droits sociaux

En lien avec Eurocities (le réseau des grandes villes européennes, le Conseil métropolitain de Lyon a approuvé le 15 mars 2021 les principes du Socle Européen des Droits Sociaux et souhaite mobiliser le fonds européens (FSE et FEDER) pour s’engager à la promotion de l’égalité des chances et le soutien à l’emploi local par un accompagnement des entreprises afin qu’elles recrutent de manière plus inclusive et en garantissant un revenu minimum pour les jeunes décrocheurs du système scolaire. Elle prône une politique volontariste pour la protection et l’inclusion sociales des personnes les plus précaires (dont les sans -abris), et la lutte contre les discriminations.  Elle met en œuvre des services de proximité pour le soutien aux familles et aux personnes les plus fragilisées en développant des projets d’habitat inclusif, mais aussi la prévention de la perte d’autonomie et la valorisation des métiers du grand âge de la santé mentale. Dans le cadre de l’égalité femmes-homme et d’une meilleure conciliation des temps de vie professionnelle et privée, elle étend ses actions de promotion de l’égalité à l’ensemble de ses politiques publiques.  

Lyon le 19 avril 2021
Christian JUYAUX, administrateur de la Maison des Européens Lyon       

* Cet article n’engage que son auteur.


Photo crédit : EU Bookshop                                                                                                        

adhésion

Adhérer, c'est être acteur et non simple spectateur. Pour nous soutenir, cliquez sur le bouton ci-dessous pour adhérer ou faire un don en ligne :

contacts

Maison des Européens Lyon/Europe Direct Lyon Métropole :
04 72 07 88 88 / 06 48 55 79 90
contact@mde-lyon.eu /
europedirect@mde-lyon.eu

Maison de l'Europe/Europe Direct Drôme Ardèche : 06 99 61 26 07 europedirect2607@mde-lyon.eu

localisation

Vous souhaitiez nous rendre visite ? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour retrouver nos deux Maisons de l'Europe / centres Europe Direct : 

évaluation

Vous avez contacté les Europe Direct Lyon Métropole ou Drôme Ardèche ? Votre avis nous intéresse ! Merci de remplir ce petit questionnaire.


Labels "Europe Direct" portés par